Bienvenue sur le Blog Du Comité de St Girons du SECOURS POPULAIRE FRANCAIS

Bienvenue sur le Blog Du Comité de St Girons du SECOURS POPULAIRE FRANCAIS

Les DROITS de L'ENFANT

Les 80 000 bénévoles du Secours populaire français vont célébrer, le 20 novembre 2014, le 25e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Les milliers d’enfants membres des clubs Copain du monde feront de même

Dans l’histoire, la reconnaissance de l’enfant a été tardive. En 1919, au lendemain de la Première guerre mondiale, la Société des Nations (SDN) — ancêtre de l’Organisation des Nations unies (ONU) — crée un Comité de protection de l’enfant. En 1948, dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, établie par l’ONU, l’enfant est considéré comme indissociable de sa mère. Ce n’est qu’en 1979 qu’il est envisagé comme un être à part entière, lorsque les Nations unies décrètent l’Année internationale des droits de l’enfant.

Des droits enfin reconnus aux enfants

Le 20 novembre 1989, avec la CIDE, 190 pays se reconnaissent des devoirs envers les plus jeunes. Le texte garantit notamment « le droit à la vie et au développement de l’enfant » et lui reconnaît des « droits économiques, sociaux et culturels ». La Convention internationale des droits de l’enfants consacre une place de premier ordre à l’éducation qui « doit préparer l’enfant à une vie adulte active dans une société libre […] ».

La crise et le « grand bond en arrière »

Malgré les avancées inscrites dans la CIDE, la mobilisation de tous reste nécessaire pour garantir aux enfants des droits effectifs. C’est ce que pointe le dossier « L’Éducation un pari pour l’avenir » publié dans Convergence de novembre-décembre 2014 (n°339), le magazine du Secours populaire.

De même, un rapport récent de l’Unicef observe que les enfants ont été les premières victimes de la crise économique dans les pays riches et évoque des conditions de vie marquées par un « grand bond en arrière ». En France, le taux de pauvreté des enfants est passé 15,6 % à 18,6 % entre 2008 et 2012. Cela traduit un risque de pauvreté pour 440 000 jeunes supplémentaires.

Les copains du Monde se mobilisent

À la suite de la ratification du texte de la CIDE par la France en 1990, le SPF crée son mouvement de jeunesse en 1992 : les copains du Monde. Acteurs de la solidarité, ils sont capables de défendre les droits des enfants en menant des actions en France et dans le monde.



20/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres